☀️Nous sommes en rupture de stock nous revenons très vite☀️

Chill New - Environnement

Gardons l’eau dans nos verres !

En tant qu’êtres humains, nous avons une responsabilité envers notre environnement!

Le savais-tu que près de 2.2 milliards de personnes sur environ 8 milliards d’habitants sur la planète n’ont pas accès à de l’eau potable? De nombreuses personnes ne sont même pas équipées ou ne peuvent se procurer cette simple action: “se laver les mains avec de l’eau et du savon à la maison”!

L’eau potable, une denrée rare…

L’accès à l’eau potable et à l’assainissement est un élément majeur pour aider les populations défavorisées face aux effets des crises, maladies et des catastrophes naturelles, ainsi que face aux impacts du changement climatique.

L’un des problèmes les plus urgents auxquels nous sommes confrontés est le gaspillage d’eau!

Selon les données les plus récentes, environ 30% de l’eau dans le monde est gaspillée chaque année. Cela représente une quantité incroyable d’eau qui pourrait être utilisée pour nourrir les populations, irriguer les cultures et préserver les écosystèmes naturels.

Le gaspillage d'eau est un problème mondial qui touche tous les pays, aussi bien les riches et que les pauvres.

Le robinet est en marche, l’eau coule à flot pendant un brossage de dent ou simplement pendant la vaisselle. Ces deux tasses de café à laver qui nécessitent c’est vrai 2 litre d’eau pour s’assurer qu’elles soient propres.. ou simplement lors d’une douche.

En effet, tu nous diras que dans le précédent article de blog, la team MaBoo a mis en avant les différents procédés de la thermothérapie en énumérant les bienfaits de la chaleur sur le corps mais nous avons proscrit ce procédé dans un souci de gaspillage d’eau ce pourquoi la ChillBoo est pensée et conçue pour minimiser le gaspillage.

Il est important de retenir, l’eau est une ressources précieuse pour nous, notre écosystème, et rare d’accès dans de nombreux pays.

“Nous ne pourrons vaincre aucune des maladies infectieuses qui affligent les pays en développement tant que nous n'aurons pas gagné la bataille pour l'eau potable, l'assainissement et les soins de santé de base. “

Kofi Annan

Diplomate, économiste, Homme d’état, Homme politique, Humaniste, Scientifique (1938 – 2018)

Quelques chiffres, pour une meilleure compréhension..

2 à 3 milliards, c’est le nombre de personnes qui, à travers le monde, vivent une pénurie d’eau selon un rapport de l’Unesco et de l’Agence ONU-Eau.

1 700 m3 par an et par habitant, voilà le seuil en dessous duquel l’Organisation mondiale de la Santé considère qu’il y a “stress hydrique” ou “pénurie d’eau”, pour le commun des mortels c’est tout simplement quand la demande en eau est plus importante que les ressources disponibles.

2 tiers de la population mondiale pourraient être en situation de stress hydrique d’ici à 2025 selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Près de 60 % des ressources naturelles d’eau douce du monde sont partagés par 9 pays. Ces grands réservoirs naturels en eau renouvelable abritent les plus grandes quantités d’eau douce du monde.
Brésil, Fédération Russe, Indonésie, Chine, Canada, Etats-Unis, Colombie, Pérou et Inde.

Quelque 2,1 milliards de personnes, soit 30 % de la population mondiale, n’ont toujours pas accès à des services d’alimentation domestique en eau potable et 4,5 milliards, soit 60 %, ne disposent pas de services d’assainissement gérés en toute sécurité.

148 litres par jour et par personne, soit la consommation domestique moyenne en eau Selon l’INSEE, un foyer français de 2,5 personnes en moyenne utilise 329 litres d’eau par jour soit, globalement, une utilisation annuelle de 120 mètres cubes.

93 % de l’eau consommée par les ménages français est dédiée à l’hygiène et l’entretien ménagé, les 7 % restants vont à l’alimentation.

Consommation moyenne d’eau pour
2 personnes en 2023

Please install and activate TablePress plugin to work this widget.
Selon une estimation effectuée sur le site Eau de Paris en février 2023
Nous sommes tout aussi perturbé par ces chiffres, mais ils sont bien réels et alarmants. Par exemple, chaque année, les États-Unis gaspillent environ 1 000 milliards de litres d’eau en raison de fuites dans les tuyaux et les canalisations.

La santé et l’eau

Aujourd’hui, 5% des Européens n’ont pas accès à l’eau potable et 10% n’ont pas accès à l’assainissement ; chaque année, indique l’Organisation mondiale de la Santé, près de 13 000 enfants de moins de 15 ans y meurent de maladies liées à l’eau.

L’eau contaminée et le manque d’assainissement entraînent la transmission de maladies comme le choléra, la diarrhée, la dysenterie, l’hépatite A, la fièvre typhoïde et la poliomyélite. L’insuffisance ou l’absence des services d’alimentation en eau et d’assainissement ou leur mauvaise gestion exposent les personnes concernées à des risques évitables pour leur santé.

En Afrique, où l’eau est souvent rare et précieuse, jusqu’à 50% de l’eau est gaspillée en raison d’une mauvaise gestion des ressources en eau. La mauvaise gestion des eaux usées urbaines, industrielles et agricoles implique pour des centaines de millions de personnes une contamination dangereuse ou une pollution chimique de l’eau potable.

L’OMS estime que, chaque année, plus de 829 000 personnes meurent de diarrhée à cause de l’insalubrité de l’eau potable et du manque d’assainissement et d’hygiène. La diarrhée est la maladie la plus connue associée aux aliments et à l’eau contaminés, mais elle n’est pas la seule.

Les conséquences sur notre environnement..

L’eau est une ressource vitale pour les écosystèmes naturels, et le gaspillage d’eau peut entraîner une diminution de la biodiversité et une détérioration des habitats naturels. Par exemple, dans les régions arides, le gaspillage d’eau peut entraîner la désertification et la perte de terres agricoles.

Un impact climatique ..

Le gaspillage d’eau a également un impact sur le changement climatique. Les processus de traitement de l’eau et de distribution d’eau consomment de l’énergie, ce qui entraîne des émissions de gaz à effet de serre. En outre, le gaspillage d’eau peut réduire la capacité des écosystèmes naturels à stocker du carbone, ce qui peut contribuer à l’augmentation des niveaux de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Il est donc crucial que nous prenions des mesures pour réduire le gaspillage d’eau. Cela peut être fait à travers une variété de moyens, des gestes les plus simples pour les ménages et y compris l’amélioration de l’efficacité des systèmes d’irrigation, la réparation des fuites dans les tuyaux et les canalisations, et la promotion de pratiques de conservation de l’eau dans les ménages et les entreprises.

En fin de compte, la réduction du gaspillage d’eau est une question de responsabilité collective. En travaillant ensemble pour protéger cette ressource vitale, nous pouvons assurer un avenir durable pour nous-mêmes et pour les générations futures.

“Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous.”

Thomas Sankara

Homme politique, Militaire (1949 – 1987)

Envie d'en découvrir plus ? Abonne-toi !

Rejoins-nous sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur MaBooShop

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Guide offert !

Découvre les 5 bonnes raisons pour manger de saison !